samedi 6 novembre 2010

22 livres pour 15€... c'est à la brocante du Relais...

avec tout ça et ceux que j'ai en attente, de quoi tenir tout l'hiver et même plus...
illustration : "la colonne du savoir" de Pierre Jean Couarraze

Détails sur le produitPierre de lune de Wilkie Collins (challenge lisons les auteurs morts...)
512 pages - Editeur : Phébus (4 novembre 1998)Collection : Libretto - ISBN-10: 2859405526
Ami et rival de Dickens, Wilkie Collins invente avec Pierre de lune le premier récit policier moderne, et donne au roman une nouvelle mission : dire et montrer ce qu'il est de bon ton de taire et de cacher. Borges, T. S. Eliot, Charles Palliser aujourd'hui, considèrent ce livre comme l'un des sommets absolus du genre. Il n'est évidemment pas question de résumer ici ce roman gouverné de bout en bout par la peur, oeuvre " hitchcockienne " avant la lettre, qui réussit cet inquiétant tour de force : une fois le livre refermé (après quelques nuits blanches), chaque lecteur possède, ou croit posséder, son interprétation du mystère. Du très grand art. Précisons que la présente édition de Pierre de lune est la seule en français à n'avoir été ni censurée ni abrégée.

Détails sur le produitLe Crime d'Olga Arbelina de ANDREI MAKINE (challenge autour du monde)
- 287 pages - Édition : MERCURE DE FRANCE (1 janvier 1753)Collection : Collection Bleue - ISBN-10: 2715220901
" Tout devait être exactement ainsi, elle le comprenait à présent : cette femme, cet adolescent, leur indicible intimité dans cette maison suspendue au bord d'une nuit d'hiver, au bord d'un vide, étrangère à ce globe grouillant de vies humaines, hâtives et cruelles. Elle l'éprouva comme une vérité suprême. Une vérité qui se disait avec cette transparence bleutée sur le perron, le frémissement d'une constellation juste au-dessus du mur de la Horde, avec sa solitude face à ce ciel. Personne dans ce monde, dans cet univrs ne savait qu'elle se tenait là, le corps limpide de froid, les, yeux largement ouverts... Elle comprenait que, dite avec les mots, cette vérité signifiait folie. Mais les mots à cet instant-là se transformaient en une buée blanche et ne disaient que leur bref scintillement dans la lumière stellaire... "

- 222 pages - Editeur : Editions de Fallois (1 août 2005) - ISBN-10: 2877065650
Los Angeles, Californie. Un veuf d'origine russe, ayant vécu l'existence des immigrés de la première génération, se voit un jour arraché à sa pauvre retraite par un fils unique qui a connu une réussite sociale et financière surprenante. Obligé de renoncer à son nom russe, transporté dans une luxueuse villa de Beverly Hills, égaré parmi les milliardaires, errant dans les collines d'Hollywood dans une limousine avec chauffeur, le vieillard est malheureux, incapable de communiquer avec son fils fasciné par l'Argent-Roi. Ses pas le guident vers un monastère orthodoxe où il sent remonter en lui, au cœur même des Etats-Unis, les effluves de la terre natale. Commence alors une ascension spirituelle et religieuse qui illuminera tout son entourage et atteindra jusqu'à son fils. On pense à Gogol, au Cœur simple de Flaubert, au Père Serge de Tolstoï. Par ce livre Henriette Jelinek montre qu'elle atteint la pleine maîtrise de son art.

Vandales de Michel Jobert (challenge histoire)
- 261 pages - Editeur : Albin Michel (1 janvier 2000) - ISBN-10: 2226039279

Les Vandales sont un peuple germanique oriental, originaire, comme les Goths, de Scandinavie.

Lors des Grandes invasions du ve siècle, leur migration depuis l'Europe orientale les conduisit successivement en Gaule, Galice etBétique (en Espagne), Afrique du Nord puis dans les îles de Méditerranée occidentale

Ils fondèrent également le « royaume vandale d'Afrique », ou « royaume de Carthage » (439533).


Détails sur le produitCe vaste monde de David Malouf (challenge autour du monde)
- 510 pages - Editeur : LGF - Livre de Poche (1 avril 1994) - ISBN-10: 2253135135
Vic et Digger se sont connus durant la Seconde Guerre mondiale, prisonniers des Japonais. Comme bien d'autres Australiens avant et après eux - des combats de la Somme à ceux du Vietnam - ils étaient partis, rêvant d'aventure, faire les guerres des autres... Puis, après la guerre, ils ont tenté de vivre la paix, sur la terre de leurs racines. Mosaïque de passions, de rêves, de destinées, ce roman aux allures de saga, prix Femina étranger 1991, révèle une histoire et une voix : l'histoire d'un siècle et d'un pays la voix d'un romancier au souffle peu commun. " Les héros de David Malouf sont seuls avec eux-mêmes, mais ils sont doubles. Il leur faut trouver l'autre, le guide, l'intercesseur. S'inventer un jumeau, comme pour naître une fois encore. " Claude Michel Cluny, l'Express.

Détails sur le produitLe Chandelier d'Or de David Gibbins (challenge 5 continents polars)
- 434 pages - Editeur : Pocket thriller (12 juin 2008) - ISBN-10: 2266164872

Qu’est devenue la grande Menorah, symbole du peuple juif, un gigantesque chandelier d’or massif à sept branches pesant plusieurs centaines de kilos ?
Selon la légende, il a été rapporté de la Terre Sainte comme trophée de guerre par l’empereur romain Vespasien, qui, pris de remords, l’a mis a l’abri des regards dans la cache secrète d’un temple dédié à la paix. Certains pensent que le Chandelier a ensuite été emporté par ses successeurs à Byzance, d’autres l’imaginent définitivement perdu lors du sac de Rome par les Barbares, ou même caché depuis des siècles par le Vatican.

Mais une saga nordique raconte par ailleurs qu’un immense trésor a été conquis à Byzance par le plus grand de tous les guerriers Vikings, pendant la première Croisade, et que ce chef l’a emporté dans le grand Nord… Tout commence avec une fabuleuse découverte en mer, à bord de la Seaventure, à Constantinople : un morceau d’un drakkar datant de l’époque des Croisades. A des kilomètres de là, un bateau identique se trouve entièrement figé dans un iceberg du grand Nord… La saga a-t-elle dit vrai, ce mercenaire Viking a-t-il pris possession de la Menorah ? Jack décide de se lancer sur ses traces…

Cependant il n’est pas le seul a poursuivre le plus fabuleux des trésors : de dangereux criminels Nazis, infiltrés au Vatican, sont aussi à sa recherche. Commence alors une course contre la montre, ou chaque instant perdu laisse une chance à ces fanatiques sans scrupules de s’emparer du Chandelier d’or. Mais l’incroyable vérité qui se cache derrière cette quête dépasse la simple chasse au trésor et le cours de l’Histoire pourrait s’en trouver changé…

De l’antiquité romaine en passant par les Croisades, jusqu’aux derniers instants du régime Nazi, David Gibbins nous entraîne avec maestria dans une quête palpitante aux quatre coins du monde.

Détails sur le produitLe chant du bourreau de Norman Mailer (challenge autour du monde)

- 1312 pages - Editeur : ROBERT LAFFONT (28 février 2008)- ISBN-10: 222111065X

Gary Gilmore vient d une famille de mormons et, à trente-cinq ans, il a passé plus de temps en prison qu en liberté. En juillet 1976, alors qu il est en conditionnelle, il attaque une station-service et un motel pour quelques dollars dans la caisse. Chaque fois, il abat un homme. Arrêté, il est jugé et condamné à la peine de mort. La singularité du cas Gilmore : il refuse tout recours en grâce. Après son procès, il aurait pu faire appel et la peine aurait été aisément commuée en prison à vie mais Gilmore refuse. Pire, il se bat même pour son exécution, qui aura lieu le 17 janvier 1977 au pénitencier de l Utah.
En refusant l appel, Gilmore choisit la gloire. Comme le reste de l Amérique, qui affectionne les anti-héros du gabarit de Gilmore, Norman Mailer se passionne pour son histoire d une banalité extraordinaire et l immortalise dans son livre, l un des plus grands romans du nouveau journalisme.
Le Chant du bourreau a nécessité à Norman Mailer trois ans d enquête. Il s appuie sur les témoignages de la famille de Gilmore, de ses amis, d avocats, de gardiens de prison et de sa maîtresse, Nicole, une jeune femme confrontée à un monde impitoyable : tous mêlés d une façon ou d une autre à cette aventure hors du commun. Décrivant une Amérique que l on voit rarement, celle des gens pauvres et déshérités de l Ouest, Mailer fait de cette histoire pleine de bruit et de fureur une histoire d amour brûlante qui, même dans la mort, reste encore un défi.

Détails sur le produitSur le zinc : Au café avec les écrivains de Joris-Karl Huysmans, Franz Bartelt, Antoine Blondin, et Raymond Queneau (challenge 2€)
- 112 pages - Editeur : Editions Gallimard (11 septembre 2008)Folio 2€€
- ISBN-10: 2070358399
Lieux de rencontres, de conversation, de jeu, les calés sont fréquentés et goûtés par les écrivains : ouvrez ce livre et venez faire une partie de manille avec Eugène Dabit, partager un crème et une brioche avec J. P. Donleavy, rêver d'un œuf dur avec Jacques Prévert et lire le journal avec Patrick Modiano, ou encore explorer les bistrots de Montmartre avec Léon-Paul Fargue... De Rimbaud à Queneau, en passant par Zola et Blondin, accoudez-vous au comptoir avec les plus grands écrivains.

Détails sur le produitLa Mort à Venise de Thomas Mann (challenge autour du monde)
- 188 pages - Editeur : LGF - Livre de Poche (1 janvier 1965) ISBN-10: 2253006459
La Mort à Venise et Tristan comptent parmi les meilleurs récits de Thomas Mann. Malgré leur brièveté, ces deux chefs-d'oeuvre d'inspiration très romantique contiennent l'essentiel de la pensée du grand écrivain allemand. On y retrouve le pessimisme foncier hérité de Schopenhauer, la clairvoyance, la perspicacité et l'extraordinaire raffinement psychologique que Thomas Mann admirait chez Nietzsche, ainsi que les quatre notions fondamentales qui, à travers la littérature, ont pendant des siècles défini l'âme allemande : culture, musique, protestantisme et sens du devoir. La fascination mortelle que peut exercer la beauté physique, tel est le sujet de la Mort à Venise : justement parce qu'il n'est plus jeune, et qu'il a une sensibilité d'artiste, le romancier Gustav Aschenbach sera plus qu'un autre sujet à ces brusques déraillements qui conduisent à la mort. Univers glacé de la montagne, gaieté factice du sanatorium, Tristan est en quelque sorte un prélude à la Montagne magique. Dans ce monde qui déjà échappe aux vivants s'affrontent l'artiste, voué aux rêves morbides et à la métaphysique, et le bourgeois, l'homme d'action à la santé et aux affaires florissantes. Nouvelle brève, infiniment poignante, le Chemin du cimetiére clôt sur un point d'orgue la réédition de ces deux joyaux de la littérature allemande.

Détails sur le produitLes démons de la cour de Rohan de René-Victor Pilhes (challenge histoire)
- 434 pages - Édition : ALBIN MICHEL (26 août 1987) ISBN-10: 2226031081
Dans ce roman qui constitue la suite de La Pompéi ( « un épisode convulsif et ténébreux de l'Histoire du monde à la fin du XXe siècle »), René-Victor Pilhes déchaîne sa verve épique et tient, d'un bout à l'autre, son lecteur en haleine. Nous retrouvons Henri Rouquet, le narrateur, fils de petits aubergistes ariégeois devenu homme de confiance d'un grand patron de presse. A la fois observateur et partie prenante, Henri va quitter son poste pour se lancer à corps perdu dans une double mission sacrée : infiltrer les réseaux terroristes toulousains et sauver leur « égérie », Gisèle de Tonombres, qui est aussi l'élue de son coeur.
Mais Henri ne sortira pas indemne de cette terrible aventure collective. Si ses anciens camarades sont devenus les « démons de la cour de Rohan », lui-même a pris figure de « donneur »... Et l'on connaîtra enfin la vérité sur l'assassinat mystérieux et diabolique de la comtesse Marthe de Tonombres.
Ayec un art consommé, l'auteur de L'Imprécateur nous plonge dans un monde trouble et fascinant, celui des gauchistes des années 70 que leur idéalisme et leur aveuglement ont fait basculer dans le terrorisme.

René-Victor Pilhes - La PompéiLa Pompéi de René-Victor Pilhes (challenge polars 5 continents)
- 411 pages - Editeur : LGF - Livre de Poche (30 novembre 2000)
Le samedi 9 octobre 1971, le glas sonne à Tonombres, village de la haute Ariège, blotti au pied des Pyrénées centrales : la comtesse Irène, surnommée " la vieille facho " est morte. Puis c'est sa belle-fille, la comtesse Marthe, qui s'écroule dans l'église le jour de l'enterrement. Morte elle aussi. Assassinée. La seule résistante de la famille, du temps où le château était un repaire de la Gestapo et où Raoul, le fils d'Irène, faisait partie de la L.V.F. Ce jour-là, tout le monde est réuni : la famille - le compte Henri, son fils Louis... et sa fille Gisèle, qui a hérité de Marthe, sa grand-mère, qualités et défauts. Franche, belle, exaltée, délurée -, les amis, tonombrais et parisiens, anciens collaborateurs, anciens résistants, patrons de presse de droite, étudiants de gauche... Mais qui a tué Marthe et pourquoi ? Et le passé remonte... La Pompéi - Un épisode convulsif et ténébreux de l'histoire du monde vers la fin du XXe siècle.

Détails sur le produitL'Imprécateur de René-Victor Pilhes (challenge polar 5 continents)
- 350 pages - Editeur : Seuil (17 novembre 2002)points
Rosserys & Mitchell est la plus grande entreprise que le monde ait jamais connue. Elle étend sa puissance sur tous les États de la planète. Pourtant, de mystérieux événements qui surviennent dans sa filiale française créent d'abord la perturbation puis la panique dans l'esprit des dirigeants, des principaux cadres et du personnel.
Si, comme l'annonce René-Victor Pilhes, les sociétés multinationales ne se contentent pas de la domination économique, mais favorisent surtout le mépris, l'orgueil froid chez leurs collaborateurs, alors les démocraties périront étouffées non pas par des troupes armées, mais par ceux qui auront voulu « faire du monde une seule et immense entreprise ».

Si je t'oublie Jérusalem de BARRET et GURGAND (challenge histoire)
- 443 pages -
« Ils » ? Les « compaignons Jhesu », la « gent Notre-Seigneur » - les- croisés„ comme on les appellerait beaucoup plus tard, en route pour aller délivrer Je tombeau du Christ. Massacreurs ou massacrés, véhéments, nourris de signes et de prodiges, inarrêtables, nous les suivons ici jour après jour dans cette épopée folle qui dura trois ans et les mena jusqu'au nombril de la terre, Jérusalem, là où Dieu s'était fait homme et` où les temps s'accompliraient.
Aventures, miracles en tout genre, embuscades et charges sauvages, collection de « personnages », destins pathétiques, la première croisade est la saga de nos ancêtres. Au XIè siècle, en vérité, nous étions des barbares - les juifs, les Grecs, lés musulmans ne se gênaient pas pour le dire, et ce livre apporte des témoignages inédits sur les pogroms de la vallée du Rhin - mais c'est de ces barbares-là que nous tenons pour l'essentiel cet intime héritage de maîtres mots et de maîtres rêves qui nous . charpente.
Après avoir marché sur les traces des pèlerins de Saint-Jacques (Priez pour nous à Compostelle) et des compagnons du Devoir (Ils voyageaient la France), Pierre Barret et Jean-Noël Gurgand ont choisi, avec les croisés, de faire revivre cette quête qui contient toutes les autres : Jérusalem, quarante fois prise et reprise, est l'intime capitale de centaines de millions d'êtres humains; juifs, chrétiens et musulmans. Pourquoi donc fut-elle promise à tous ?
Leur récit, scrupuleux livre d'histoire, est aussi le reportage émouvant d'une époque unique: celle de l'Occident en train de naître.

- 263 pages - Editeur : 10-18 (1 juin 1988)
Jim Morrison qui ne concevait pas d'être Pop Star à trente ans, se voulait avant tout un écrivain.
Paradoxalement, c'est en "poète maudit" qu'il édita, à compte d'auteur, la première édition de son recueil de poèmes : The Lords and the New Creatures. Dans ces textes, traduits ici, c'est l'envers du décor Doors-Morrison et sans doute la face cachée des mythiques années soixante qui apparaît : l'aveu lucide de l'inhumanité de l'Amérique, de la solitude et du cauchemar. Le tout, vécu et restitué, au travers d'un sens privilégié des images et de la simplicité naïve des mots, dû à la formation cinématographique de Jim Morrison avec sans doute le rêve d'un grand film métaphorique et impitoyable sur le réel américain.

Détails sur le produitPapou d'amsterdam (le) de Wetering (challenge polars 5 continents)
- 271 pages- Editeur : Rivages (1 janvier 1999)
De Gier et Grijpstra n'auraient jamais mis les pieds dans ce temple pseudo-oriental si le grand prêtre n'avait été retrouvé pendu dans la salle de méditation. Suicide ? Crime ? Le papou qui a donné l'alerte était lui aussi policier, en Nouvelle-Guinée. De plus, il joue de la musique. Il n'en faut pas plus pour séduire De Gier et Grijpstra. Amsterdam, c'est bien connu, est une plaque tournante de la drogue, une ville où se mêlent des populations variées. Le papou est-il vraiment aussi innocent qu'il en a l'air ? Voici la réédition de ce roman paru pour la première fois en 1980 au Mercure de France. On y retrouve les héros habituels de Wetering, toujours avec le même plaisir.

Détails sur le produitLa Fortune d'Alexandrie de Gérald Messadié (challenge histoire)
- 413 pages - Editeur : LGF - Livre de Poche (1 novembre 1997)
En l'an 38 de notre ère, Alexandrie, autant et plus que Rome, est la reine de la Méditerranée. Toutes les races, tous les dieux, toutes les pensées se côtoient dans ses palais, ses ruelles et ses bouges, où voisinent l'orgie et l'ascétisme, la science et la magie, l'administration romaine, le commerce levantin ou juif, les cultes de l'Egypte antique, la philosophie grecque... La disparition de Delia, une courtisane en vue, après qu'on a tenté de l'empoisonner, va précipiter la ville dans un tourbillon de rumeurs et de violences. Faut-il accuser Anaxo, la magicienne et jeteuse de sorts ? Cornelia, l'épouse de son riche protecteur Alexianus ? Ou quelque secte religieuse, comme ces Esséniens du lac Maréotis que l'on connaît si mal et dont chacun se défie ? Avec l'étonnante érudition et le prodigieux sens du récit qui ont fait le succès de L'homme qui devint Dieu, Gerarld Messadié nous entraîne, au fil d'une véritable intrigue policière, dans les profondeurs et les secrets de cette ville fascinante, qui préfigure les grandes mégapoles d'aujourd'hui, et dont il excelle à faire revivre le grouillement, les couleurs, les senteurs, les figures.

Détails sur le produitLe mandarin blanc de Jacques Baudouin (challenge ?)
- 365 pages - Editeur : Jean-Claude Lattès; Édition : JC Lattès (10 mars 1999)
Rome, 1702. Le pape confie au père lazariste Teodorico Pedrini la plus extraordinaire des missions. Compositeur, claveciniste de renom, il doit se rendre en Chine afin d'oeuvrer à la conversion du Fils du Ciel, Le Mandarin blanc est le roman de cette aventure qui mènera Pedrini, à travers océans et continents, jusque dans l'Empire du Milieu. De Saint-Malo aux rivages du Pérou, de Mexico à Manille et Macao, son voyage durera sept années faites de découvertes et d'exotisme, d'amours et d'amitiés, de grâces musicales et d'interrogations brûlantes sur Dieu et sur le monde. Hanté par les souvenirs de la noble Gabriella Braschi dont la fin tragique l'a fait entrer dans les ordres, de la libre métisse Maria del Carmen pour laquelle il a éprouvé une violente passion en Amérique latine, Pedrini arrive à Pékin en 1711. La Chine et ses mystères s'offrent à lui. Il y plongera pour devenir le Mandarin blanc, musicien de la cour, ami de l'empereur Kangxi et, en pleine Querelle des Rites, l'adversaire des jésuites. Honneurs et complots, concerts à la Cité interdite et persécutions des chrétiens : Pedrini trouvera-t-il enfin la paix dans le Tao que lui révélera Yao Niang, sa compagne secrète ? Fresque à la Dumas, au rythme étourdissant, le Mandarin blanc raconte une autre rencontre entre l'Occident et l'Asie, et constitue une formidable parabole sur la liberté. Longtemps éditeur, Jacques Baudouin a voulu avec ce roman redonner vie à Teodorico Pedrini, le plus singulier des musiciens baroques dont l'oeuvre est aujourd'hui pleinement redécouverte.

Détails sur le produitLa Vie mode d'emploi de Georges Perec (juste envie de le relire)
- 641 pages - Editeur : LGF - Livre de Poche (1 janvier 1980) -
La Vie mode d'emploi est un livre extraordinaire, d'une importance capitale non seulement dans la création de l'auteur, mais dans notre littérature, par son ampleur, son organisation, la richesse de ses informations, la cocasserie de ses inventions, par l'ironie qui le travaille de bout en bout sans en chasser la tendresse, par sa forme d'art enfin : un réalisme baroque qui confine au burlesque. (Jacqueline Piatier, Le Monde) L'ironie, très douce, imperceptible, fantomatique, moirée, faite d'un détachement extrême, d'une méticulosité et d'une patience qui deviennent de l'amour... En résumé, c'est un prodigieux livre-brocante, qu'on visite sans se presser, à la fois livre fourre-tout, livre promenade. (Jacques©Pierre Amette, Le Point) Et cela donne des romans exotiques, extravagants, des crimes parfaits, des fables érudites, des catalogues, des affaires de moeurs, de sombres histoires de magie noire, des confidences de coureurs cyclistes... Jeux de miroirs et tables gigognes, entrez dans cet immeuble et vous ferez le tour du monde. Un vertige majuscule. Quand on en sort, on est léger comme une montgolfière. (Catherine David, Le Nouvel Observateur) En quelques centaines de pages, fruits de neuf années de travail, Perec opère le ratissage délibéré, systématique, hallucinant du champ romanesque contemporain. Son livre est, sans doute, à la littérature ce que le Robert est à la lexicographie. (Oatrick Thévenon, L'express)

Détails sur le produitGibiers d'élevage de Kenzaburo Oé (challenge japon et challenge 2€)
- 105 pages - Editeur : Gallimard (2 octobre 2002) folio 2€
En pleine guerre, un avion américain s'écrase dans les montagnes japonaises. Le rescapé est aussitôt fait prisonnier par les villageois. Or il est noir...
Aux yeux du jeune enfant naïf et émerveillé qui raconte cet épisode, sa nationalité, sa race, sa langue n'en font pas un étranger on un ennemi, mais une simple bête dont il faut s'occuper.
Un extraordinaire récit classique, une parabole qui dénonce la folie et la bêtise humaines.

Détails sur le produitVingt-quatre heures de la vie d'une femme de Stefan Zweig (relecture et challenge Zweig)
- 124 pages - Collection : Le livre de poche
Scandale dans une pension de famille « comme il faut », sur la Côte d'Azur du début du siècle : Mme Henriette, la femme d'un des clients, s'est enfuie avec un jeune homme qui pourtant n'avait passé là qu'une journée. Seul le narrateur tente de comprendre cette « créature sans moralité », avec l'aide inattendue d'une vieille dame anglaise très distinguée, qui lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure a ranimés chez elle. Ce récit d'une passion foudroyante, bref et aigu comme les affectionnait l'auteur d'Amok et du Joueur d'échecs, est une de ses plus incontestables réussites.

Détails sur le produitLa Lectrice de Raymond Jean (juste pour le titre)
- 213 pages - Editeur : Actes Sud (3 février 2003) babel
Hardie et aventureuse, une jeune femme passe une petite annonce pour offrir ses services de lectrice à domicile. Ses auditeurs se prennent très vite au jeu de sa voix charmante, elle leur lit des œuvres de Maupassant, de Duras ou encore de Sade. A chaque client, un auteur différent ; telle est la règle qui lui permettra de donner vie aux fantasmes d'un adolescent, d'une générale ou bien encore d'un P-DG.
Empreint d'un soupçon d'érotisme, ce célèbre roman de Raymond Jean fut adapté au cinéma en 1988 par Michel Deville, avec Miou-Miou dans le rôle titre.

Je suis la vieille dame du libraire de François Perche (juste pour le titre)
- 148 pages - Editeur : Paupieres de Terre (1992)


8 commentaires:

Alex Mot-à-Mots a dit…

Tiens, il faudra que je relise Jim Morrisson...
Un bel hiver en perspective.

Vilvirt a dit…

Tu as fait de belles affaires ! Tu vas passer un bon moment avec "Pierre de Lune" et "Vingt-quatre heures...", j'ai beaucoup aimé ! Je ne connais pas les autres, mais je note "Le Chandelier d'or" de Gibbins qui m'a l'air pas mal du tout !...

Emeralda a dit…

Tu as eu de la chance de trouver autant de très bon titres et certains ne sont pas si vieux que cela.

De bonnes lectures en perspective !

mazel a dit…

bonsoir Vilvirt,
Ravie d'avoir trouver "pierre de lune"... ça fait un moment que j'avais envie de le lire...

pour le Zweig, lu autrefois, mais envie de le relire.

Par contre, pour Gibbins, j'avais lu "Atlantis" et pas aimé... je me suis simplement laissée séduire par la ménorah sur la couverture...

donc malgré la pluie, une bonne journée

bises

George a dit…

wahou !!! quelle chance, tu as fait une bonne pêche !!!!

mazel a dit…

bonjour Alex, bonjour Emeralda, bonjour George,

Finalement plus le plaisir de farfouiller et de trouver "la" perle rare... mais heureusement que je n'avais qu'un temps assez limité et que je n'ai pas pus passer dans toutes les allées...

Aujourd'hui, avec la pluie que faire d'autre sinon lire...

enfin, suis tout de même allée au marché (erreur de taille sur un pantalon) et rendu 2 livres au bouquiniste par la même occasion...

mon marchand de fringue n'était pas là... mais le bouquiniste oui...

donc revenu avec 4 livres de plus !

bises

Valeriane a dit…

Bin voilà!! T'as trouvé la chant du bourreau!!
C'est super!
Bonne lecture!
Faut que je lise le Wilkie Collins aussi, je l'ai dans ma PAL depuis longtemps.

mazel a dit…

bonjour Valériane,

j'étais sûre de le trouver... déjà remarqué lors de mes précédentes visites et toujours reculé à cause du nombre de pages et aussi parce que de chez "France-loisirs"...

mais comme envie de le lire... pris quand même.

Pour le Wilkie Collins, dommage que les autres n'y étaient pas. Je les ai demandé à mon bouquiniste ce matin...

pluie en ce moment, donc rien de prévu sauf lire
bonne journée
bises