samedi 9 janvier 2010

Carlos Ruiz Zafon - L'ombre du vent

Les livres sont des miroirs, et l'on y voit que ce qu'on porte en soi-même. - Carlos Ruiz Zafon.
Terminé hier ce roman que je classe dans le genre gothique, vraiment bien aimé, tout comme "le jeu de l'ange"...
.
Il me rappelle un peu les "Mystères de Paris" d’Eugène Sue et toute ces livres a tiroirs de l'époque... genre feuilleton et la suite au prochain numéro... vraiment très dépaysant...
.
sombre histoire de famille et d'inceste... et toujours le fameux cimetière des livres oubliés...
.
je relirai probablement en fin d'année, mais cette fois dans l'ordre... en attendant la suite de la trilogie.
.
pas de compte-rendu cette fois, se reporter a celui du "jeu de l'ange"...
.
illustration : "la liseuse" de Sandra Gittleman
.
Début du roman sur le site des éditions Grasset
.
illustration : du peintre Troy Criswell
.
Dans la Barcelone de l’après-guerre civile, « ville des prodiges » marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours.
.
Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon – Daniel Sempere, le narrateur – dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés.
.
L’enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d’occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y « adopter » un volume parmi des centaines de milliers.
.
Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l’entraîner dans un labyrinthe d’aventures et de secrets « enterrés dans l’âme de la ville » : L’Ombre du Vent.
.
Avec ce tableau historique, roman d’apprentissage évoquant les émois de l’adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l’Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s’emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafón mêle inextricablement la littérature et la vie. Publié en 2001, ce roman historique mêle suspense, amour et littérature, alors que la vie du personnage principal, Daniel Sempere, changera du tout au tout suite à la découverte d'un nouvel auteur, Julián Carax.
.
Ce roman, traduit en trente-six langues différentes, est devenu un best-seller mondial, avec plus de dix millions d'exemplaires vendus. Il a été bien accueilli autant par les critiques espagnols qu'internationaux. -wikipédia
.
Prix reçus
.
Espagne
Prix de la Fundación José Manuel Lara au libre le plus vendu
Prix des lecteurs de La Vanguardia en
2002
Prix Protagonistas
Finaliste du Prix Llibreter
2002
Finaliste du Prix du roman
Fernando Lara 2001
.
Etats Unis
Borders Original Voices Award
Gumshoe Award, New York
Public Library Book to Remember
BookSense Book of the Year (Honorable Mention)
Barry Award, Joseph-Beth and Davis-Kidd Booksellers Fiction Award.
.
France
Prix du meilleur livre étranger en
2004
Prix du Scribe
Prix Michelet
Prix de Saint Emilion.
.
Pays-Bas
Prix des lecteurs
.
Norvège
Bjornson Order
.
Canada
Prix des libraires
.
illustration : de Kellam Brown
*
Ce qu'ils en pensent...
.
imaginaire somptueux... des personnages maléfiques, des suspicions de commerce avec le diable, de sinistres secrets familiaux, un héros fatal marqué par le malheur, des amours maudites...
.
plusieurs niveaux de récit, reliés par de constants jeux de miroirs et l’histoire peut aussi se lire comme une fable métaphysique sur l’identité et sur la rédemption, puisqu’il reviendra à Daniel, double de Julian, d’achever la destinée inaccomplie de ce dernier et de briser la malédiction qui pèse sur lui.
*
Quelle belle surprise que ce roman ! Un vrai bon roman qui vous tiendra compagnie lors d'un week end un peu gris et qui vous réconciliera avec la lecture.
*
Merci à Monsieur Zafon pour ce merveilleux roman!
*
et beaucoup d'autres tout aussi enthousiastes....
.
illustration : "la liseuse" de George CLAUSEN (trouvée chez Galerie de dsata1)

11 commentaires:

Cynthia a dit…

Lecture prévue en mars, j'ai hâte!

mazel a dit…

j'espère que tu n'as pas lu "le jeu de l'ange" avant... ce serait dommage.

pour l'instant je suis avec "le chameau sauvage" que m'a conseillé Cécile...

après le gothique, le loufoque, me demande bien ce que je vais choisir pour le suivant...

bonne soirée
bises

Lili "Isleene" a dit…

Il est dans ma PAL et vu toutes les critiques positives à son sujet, il faut vraiment que je me décide à le lire.
Bises

mazel a dit…

je crois bien que je suis tombée amoureuse du "cimetière des livres oubliés"...

ce livre a vraiment une ambiance très particulière, sombre à souhait, pas facile de le lacher avant la fin...

et même chose pour "le jeu de l'ange"...

Je te souhaite beaucoup de plaisir a sa lecture.
bises

Alex-Mot-a-Mots a dit…

N'ayant pas aimé le premier plus que cela,et comme celui-ci à l'air d'etre dans la même veine, je ne le lirai pas.

mazel a dit…

Tu n'as peut-être pas aimé pour la simple raison qu'il fallait lire celui-là en premier...

mais, bon, dans la même veine... alors risque vraiment de ne pas te plaire...

pas grave, tellement d'autres livres que nous avons en partage,

bonne journée, bises

Marie a dit…

Ce livre fait partie de mes coups de coeur de 2009 !

Marie a dit…

J'ai adoré ce roman !
Ouf, il me reste encore à déguster Le jeu de l'ange...

mazel a dit…

salut Marie,
contente de voir que tu te régale !
mais après il va falloir attente le prochain... impatiente !

bibliothèque cet après-midi... noté quels titres vite fait... mais ce sera plutot le hasard... comme si j'avais besoin de plus de livres... incorrigible !

bises

alinea a dit…

j'ai beaucoup aimé ce roman aussi.

Anjelica a dit…

j'ai bien aimé. Toutefois, je m'étonne un peu de ce succès foudroyant ...