mercredi 14 juillet 2010

les Harlequinades sont de retour...

et les revoilà... inscrites l'an passé et oublié d'en lire un... je me réinscris cette année... il se trouve que j'ai déniché un très vieux bouquin en brocante datant des années 20... acheté par curiosité et toujours en attente... une bonne raison de le lire maintenant...
*
de fashion ( Happy Few )

*
Le principe est le même que l'année dernière : il s'agit de lire un roman Harlequin ou assimilé (J'ai lu passion et ses confrères) et de le chroniquer comme s'il s'agissait d'un roman sérieux.
.
L'année dernière nous avons donc appris entre deux soupirs et trois fous rires comment désinfecter des ulcères variqueux, révisé nos notions de géorgraphie britannique, analysé l'emploi de la figure du bôgosse au cours des âges, décortiqué l'utilisation du kilt et de la baie vitrée, découvert que le Prince charmant avait la vie dure et des biceps en acier, que le jasmin était aphrodisiaque et que Shakespeare avait fait des émules inattendus. Tant de kulture nous a laissés pantois, évidemment.
*
Couinons, chers happy few, car nous le valons bien.
.
(Les merveilleux logos qui sont à la disposition des participants sont d'
Ofelia, challengeuse hors pair.)







5 commentaires:

Alex-Mot-à-Mots a dit…

Pas pour moi cette année, mais j'ai hâte de lire vos billets....

Phooka a dit…

Je ne connais pas, faut que je regarde ce que c'est! lol

mazel a dit…

et bien Alex, manque de temps ?
en fait, je ne l'ai pas encore sorti ce bouquin...
et puis, comme finalement l'hopital a gardé ma mère après sa séance de chimio... pas vraiment sûre que j'aurai le temps de lire beaucoup...
bonne journée
bises

mazel a dit…

bonjour Phooka,
ça semble amusant... et puis pas le genre de lecture dont j'ai l'habitude... alors pourquoi pas...
viens nous rejoindre,
bises

Wal a dit…

La jeune fille à la licorne... mmmmmmh !

quel régal que de suivre ces Harlequinades !
je me suis éclatée avec le mien:
http://walpassion.blogspot.com/2010/08/harlequinades-2010-ma-contribution.html

en attendant, je fouine pour trouver les délires harlequinesques de la blogosphère !