vendredi 23 janvier 2009

La suppression de "Lire en fête"

Après 20 ans d'existence, la plus importante et la plus festive des manifestations littéraires en France est supprimée

Le Centre national du livre annonce
sur son site "une nouvelle formule", et, en attendant, la suppression de "Lire en fête".2009 sera une année blanche et de réflexion, avant un (éventuel) nouveau type de manifestation au printemps 2010.

L'élimination de cette fête, qui avait fait la preuve de sa popularité en réunissant 4 millions de personnes autour du livre, permettra à l'Etat d'économiser 900.000 euros.
"Les membres du Conseil (du Livre) ont majoritairement estimé qu’au bout de vingt ans, cette manifestation qui a été tour à tour baptisée La Fureur de Lire (de 1989 à 1994), Le Temps des Livres (de 1994 à 1998) puis Lire en Fête jusqu’à octobre 2008 avait sans doute besoin d’être repensée pour trouver une nouvelle dynamique.
Le conseil a souhaité la constitution rapide d’un groupe de travail qui devrait se réunir fin janvier 2009. Ce groupe aura pour mission de proposer une formule plus en phase avec les aspirations du public et les besoins du secteur.
Un rapprochement avec L’Education nationale est souhaité ainsi qu’une implication plus forte de la part de la presse écrite et de l’audiovisuel public, dans le cadre du rapprochement annoncé entre la Direction du Livre et de la Lecture avec la Direction du Développement des Médias.
La manifestation, qui changera de nom et de date, devrait voir le jour dans sa nouvelle configuration au printemps 2010.
La parole donnée aux écrivains et l’ouverture exceptionnelle de lieux symboliques et représentatifs du livre et de la lecture sont d’ores et déjà des pistes privilégiées." écrit le Centre national du livre sur son site.->
Et pour se souvenir du dernier Lire en fête, édition 2008, lire ici : Un Lire en fête dédié à la jeunesse
L'affiche 2008 de Lire en fête© France 3
article de par Anne BRIGAUDEAU

1 commentaire:

lire a dit…

Cela fait plusieurs années que je participe avec une grande joie aux manifestations de lire en fête. Espérons que la nouvelle formule soit aussi réussie que la précédente et zut pour cette année.